Les États-Unis et Israël soupçonnés d’être à l’origine de l’attaque de l’Iran par Stuxnet

Selon le ‘Washington Post’, l’enquête qui concerne le général américain à la retraite suspecté d’avoir fourni des informations secrètes à propos de l’attaque de Stuxnet contre l’Iran pourrait être mise en attente. La raison est que le gouvernement américain craint les conséquences que de telles confidences pourraient provoquer.

stuxnetLes autorités américaines pourraient bientôt confirmer l’existence d’une opération de cyber-sabotage appariée avec Israël contre le nucléaire iranien. Un article de David Sanger, journaliste du ‘New York Times’, paru en 2012, évoque tous les détails du projet dont le nom de code est ‘Jeux Olympiques’.

L’attaque de Stuxnet contre les centrifugeuses nucléaires iraniennes s’était déjà déroulée plusieurs années auparavant. Les enquêteurs avaient soupçonné Israël et les USA. D’après les personnes autorisées à investir dans ce dossier, le général James Cartwright, retraité depuis 2011, était autorisé par la Maison Blanche pour discuter avec les médias. Mais les divulgations faites ont porté l’affaire devant les tribunaux. L’avocat de Cartwright pourrait évoquer la relation entre les médias et Washington ainsi que les autorisations sur l’usage des fuites. Il envisagerait aussi de dévoiler les relations entre Israël et les USA si aucune révélation n’est effectuée concernant la cyber-attaque.

Selon le ‘Washington Post’, l’administration Obama craint que les négociations avec le programme nucléaire iranien ne deviennent compliquées à cause de ces révélations. Il rappelle que cette administration est l’une des plus intraitables dans toute l’histoire du pays contre les individus suspectés de divulgation d’informations secrètes.

L’avocat de Cartwright, qui a également été un conseiller à la Maison Blanche, signale que cela fait un an qu’il n’existe plus aucun contact avec les procureurs. Il déclare que ce général n’est coupable de rien. C’est un héros et un patriote qui s’est toujours consacré à défendre les USA et il n’envisagerait jamais d’affaiblir la sûreté nationale, ajoute-t-il.


Retrouvez le top 3 des meilleurs antivirus 2016:


Top 3 Antivirus
PrixMobileAnti phishingAnti spywareContrôle ParentalAntispamPlus d'infos


Bitdefender
Dès 19,95€
Meilleure protection
-Windows
-Mac
-Android


100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui


Norton
Dès 29.99€

100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui

Kaspersky
Dès 39.99€

100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui

Comments are closed.