Minecraft a permis à des scareware d’infecter plus de 600 000 Smartphones

ESET vient d’annoncer que plus de 600 000 terminaux android ont été touchés par des logiciels malveillants qui se servaient du succès grandissant de Minecraft.

Le jeu de construction Minecraft, avec sa popularité, a été décliné en différentes versions à destination de toutes les plateformes. C’est surtout sur les Smartphones que ce jeu a eu plus de succès. Toutefois, l’expert en sécurité ESET affirme que ce jeu a permis à des logiciels malveillants d’entrer dans les appareils mobiles.

minecraftLes chercheurs de l’entreprise ont découvert plus de 33 scarewares qui se sont propagés sur Google Play. En général, ces logiciels se prennent pour des applications d’aide pour les joueurs ou encore d’outils permettant de tricher dans le jeu. Mais ils sont notamment conçus pour instaurer la peur auprès des utilisateurs.

La technique des scarewares est très simple. Installés, ils placent un bandeau qui mentionne que le téléphone est infecté. Cela indique aussi la démarche à suivre afin de neutraliser le virus. Ceci dit, cette méthode incite à faire un abonnement auprès d’un dispositif de payement par SMS assez coûteux (autour de 5 euros/semaine).

Les utilisateurs touchés ne se doutent pas qu’ils téléchargent un virus, puisque les applications en question étaient téléchargées depuis Google Play. ESET souligne qu’il y a eu autour de 660 000 à 2.8 millions de téléchargements.

Il ne s’agit pas d’une première chez Google Play, car rappelons-le, la plateforme a à maintes reprises été piratée. En attendant un renforcement de la sécurité sur cette plateforme, les utilisateurs doivent faire attention aux applis qu’ils téléchargent.

Comments are closed.