Santé : Healthmap avait prévenu les USA avant la contamination d’Ebola

La fièvre Ebola est une maladie qui fait actuellement couler beaucoup d’encre. Elle suscite de nombreuses questions sans réponses, notamment concernant ses origines ou encore ses victimes. Si, devant son ampleur, les principaux acteurs de la santé semblent désarmés, Healthmap avait pourtant détecté les risques d’épidémie avant son évolution.

Ebola : les autorités américaines prévenues bien avant l’épidémie

virusAvant même la première publication de l’analyse des premiers cas Ebola par l’OMS ou Organisation mondiale de la santé, les autorités américaines avaient été prévenues des risques d’épidémie de la fièvre laquelle depuis son apparition a fait des milliers de morts en Afrique. En effet, un genre de programme informatique surveille les indicateurs sur le Web, permettant de prévenir des pics d’infection comme dans le cas présent. Healthmap.org en fait partie et avait donc averti des risques d’épidémie de la fièvre dévastatrice. Mais, au pays de la Maison Blanche, l’alerte donnée par les épidémiologistes de Boston n’a pas fait grand effet.

Healthmap guette les indicateurs en temps réel sur la toile

De son côté, Healthmap fait donc partie de ces programmes qui analysent en temps réel les informations données par les indicateurs sur la toile. Ces derniers sont aussi bien des sites d’information que des réseaux sociaux ou encore des organismes officiels. Il avait prédit l’épidémie d’Ebola, dès le moment où il avait détecté une information capitale : la mort de 23 personnes en Guinée, 4 jours avant le premier rapport de l’OMS. Depuis, Helathmap continue à donner une chronologie de l’évolution d’Ebola, tout en tenant compte de divers événements liés à la fièvre meurtrière.

D’autres indicateurs appuient l’alerte des programmes tels que Healthmap

Avant de lancer une alerte, Healthmap se fie également à d’autres indicateurs dont le grand moteur de recherche de Google. Par exemple, une multiplication soudaine des termes « grippe » et «  diarrhée » dans la rubrique de recherche et l’augmentation du trafic sur des pages informant sur les maladies peuvent aussi avertir d’une épidémie.


Retrouvez le top 3 des meilleurs antivirus 2016:


Top 3 Antivirus
PrixMobileAnti phishingAnti spywareContrôle ParentalAntispamPlus d'infos


Bitdefender
Dès 19,95€
Meilleure protection
-Windows
-Mac
-Android


100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui


Norton
Dès 29.99€

100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui

Kaspersky
Dès 39.99€

100%
compatible


oui


oui


100% efficace


oui

Comments are closed.