Archives for admin

Les antivirus gratuits les plus efficaces

Avec l’évolution des malwares, l’utilisation d’antivirus est essentielle. Mais outre les antivirus payants, certains antivirus gratuits peuvent très bien se montrer tout aussi efficaces pour protéger ses données privées et évidemment son ordinateur.

Les meilleures solutions

Tous ceux qui utilisent un ordinateur savent très bien que l’antivirus est essentiel dès qu’on navigue sur internet. C’est souvent à partir d’une connexion sur internet que les virus entrent dans l’ordinateur.

Parmi les meilleurs antivirus gratuits, ceux qui figurent souvent en tête de liste sont Avast et Avira. Avec la mise à jour fréquente de leur base virale, ces solutions de protection filtrent parfaitement les malwares. Mis à part leur efficacité, l’interface de ces antivirus évolue également pour devenir de plus en plus séduisante et facile à utiliser.

Par ailleurs, il existe également d’autres valeurs sûres à l’image de Panda 2015 qui a reçu une bonne note lors de l’AV-Test de 2017.

D’autres alternatives

Même si AVG perd de plus de plus sa notoriété, il n’empêche que c’est encore l’un des meilleurs antivirus du moment. Prise en main simple, performances correctes, fiabilité… ce sont autant de qualités qui font de cet antivirus une bonne solution de protection.

Windows Defender est aussi une excellente option. Anciennement appelé Microsoft Security Essentials, il accuse une bonne performance malgré le fait qu’il est un peu en dessous de ses concurrents.

Mais en tout cas, même avec un antivirus gratuit, il faut toujours faire attention à ses gestes lorsqu’on navigue sur internet. Par exemple, il est préférable de bien vérifier les logiciels qu’on télécharge ou les fichiers qu’on ouvre sur la toile.

En matière de sécurité web, on doit aussi considérer la terminologie. Effectivement, s’il existe des antivirus qui empêchent les virus d’entrer, d’autres se contentent seulement d’effacer le virus après que celui-ci ait provoqué des dégâts sur l’ordinateur, comme c’est le cas de MalwareBytes ou d’ADWCleaner.

Passer en mode payant

Si le gratuit ne suffit pas, on peut toujours se tourner vers les antivirus payants. Dans ce cas, il faut alors faire un test gratuit (15 ou 30 jours) pour voir l’efficacité de l’antivirus. Si celui-ci nous convient, on peut se tourner vers l’option payante qui est largement plus efficace.

Des malwares préinstallés sur Android

Comme pour les PC, il semblerait que certains téléphones et tablettes tournant sous android sont également fournis avec des malwares.

Bon nombre de constructeurs d’ordinateurs fournissent déjà des Crapwares dans les PC. L’exemple le plus connu est notamment l’affaire ‘Superfish de Lenovo’. G DATA affirme qu’actuellement, il existe plus de 26 appareils tournant sous android qui contiennent déjà des malwares. D’après l’étude de cette entreprise allemande, l’application malveillante est associée à des applications populaires à l’instar de Facebook. À l’inverse d’une application saine, celle qui est vérolée exige plus de permissions. Vu que les malwares sont préinstallés par défaut dans l’appareil, il n’est pas nécessaire de demander la permission de l’utilisateur pour faire certaines actions.

Les applications malveillantes peuvent provoquer différents dégâts. Un malware sur Facebook peut notamment se connecter à internet et lire/envoyer des messages, installer automatiquement des applications, analyser les informations concernant l’appel téléphonique, vérifier les contacts… Dans certains cas, le malware peut télécharger et installer systématiquement une application sans que l’utilisateur puisse le constater. Dans certaines circonstances même, l’application peut faire des achats non consentis, envoyer des SMS surtaxés…

Dans la majorité des cas, on n’arrive pas à localiser et à effacer l’application malveillante. Puisqu’elles bénéficient des fonctionnalités de l’application légitime, on ne peut pas constater les comportements suspects. Il est même possible que l’antivirus n’arrive pas à détecter ou à supprimer le malware. Toutefois, une désactivation peut parfois se faire. Et on peut aussi rooter l’appareil afin d’installer une version d’android non infectée.

Selon G DATA, ce ne sont pas les constructeurs qui préinstallent ces logiciels malveillants, mais les sous-traitants comme ceux en chine.

Quel antivirus installer sur Windows 10 pour entreprise ?

Sur Windows 10, Microsoft ne cesse de proposer des améliorations visant à renforcer la sécurité. Ceci dit, ces dernières ne suffisent toujours pas à lutter contre les virus et malwares. De ce fait, l’utilisation d’un antivirus est encore indispensable.

AV-Test réalise chaque année des tests sur les antivirus présents sur le marché. En analysant leurs caractéristiques et leurs performances, il octroie une note à chacun.

 

Kaspersky, le mieux noté

Sur les 11 logiciels antivirus testés, celui qui obtient la note maximale (18/18) en matière de performance, de niveau de sécurisation et d’utilisation est l’éditeur Kaspersky avec son logiciel Small Office Security 15. Juste derrière lui, on retrouve Bitdefender Endpoint Security 5.3 et Trend Micro Office Scan 11.0 qui obtiennent tous les deux 17.5/18. Pour System Center Endpoint Protection 4.8 de Microsoft, il a eu la note de 15/18. Cela montre que l’antivirus de la firme de Redmond devient peu à peu une référence. Les solutions qui obtiennent les plus mauvaises notes sont notamment Cylance Protect 1.2 et Seqrite Endpoint Security 16.

 

L’antivirus n’est pas la solution ultime

L’installation d’un antivirus ne signifie pas que l’ordinateur est préservé de toutes les menaces. En effet, il faut toujours que l’utilisateur fasse attention lorsqu’il utilise sa machine. Dans cette optique, il doit être prudent quand il navigue sur internet, lorsqu’il fait des téléchargements, quand il insère un outil de stockage externe…

Le FBI recommande l’installation d’antivirus sur les voitures

Les voitures étant de plus en plus informatisées, elles sont soumises à de plus en plus de risques d’attaques informatiques. Ainsi, le FBI recommande aux constructeurs automobiles et aux utilisateurs de voitures connectés d’être très prudents.

Actuellement, les programmes informatiques sont intégrés dans pratiquement toute chose, y compris les voitures. Les véhicules modernes peuvent comprendre entre 40 et plus de 100 calculateurs. Ces ordinateurs sont gérés par des programmes installés dans la voiture et dont la plupart travaillent en réseau, tel internet. Mais puisque l’ensemble des dispositifs du véhicule (frein, direction, essuie-glace…) est contrôlé par des programmes et qu’ils sont mis en réseau, le principal risque est qu’un pirate puisse en prendre le contrôle.

 

Des voitures vulnérables

Les dispositifs informatiques mis en place dans ces nouveaux véhicules sont censés renforcer notre confort de conduite et notre sécurité. Cela dit, ils peuvent aussi rendre plus vulnérable le véhicule face aux logiciels malveillants et au piratage informatique, martèle l’autorité américaine. Celle-ci ajoute encore que l’ajout de nouveaux équipements sur les ports de communication (dispositif de confort, système de maintenance, outil de gestion de la consommation…) constitue davantage un risque.

 

Des vulnérabilités importantes

Selon le rapport du FBI, la plupart des véhicules modernes comprennent au moins une interface sans fil qui pourrait présenter des vulnérabilités informatiques importantes. Aussi, la menace pourrait venir des Smartphones et tablettes qui se raccordent par USB, Wifi ou Bluetooth sur le véhicule. Si l’usage d’équipements informatiques est indispensable, le FBI préconise de ce fait de vérifier la présence de mises à jour des programmes et logiciels auprès du constructeur. L’autorité suggère même d’installer un antivirus, spécialement sur les véhicules autonomes qui circuleront bientôt sur les routes. Effectivement, le fait que c’est entièrement un ordinateur qui contrôle le véhicule expose davantage celui-ci aux actes de piratage.

Comparatif des logiciels antivirus pour Windows 7

Pour 2016, un vaste choix d’antivirus est proposé. Le laboratoire AV-Test a réalisé un comparatif de différents logiciels pour Windows 7 et les ont attribués une note selon leur niveau de protection, le confort d’utilisation, la qualité de scan…

Les tests réalisés par le laboratoire allemand se sont déroulés en début d’année. Les logiciels testés sont ceux à destination des entreprises, des particuliers, des indépendants, des petites entreprises… Les antivirus ont été évalués selon leur performance à détecter les virus, leur influence sur les performances de l’ordinateur et l’envoi de faux positifs. Chaque critère est évalué sur 6, ce qui permet d’avoir une note de 18.

 

Note maximale pour Kaspersky

Le seul antivirus à obtenir une note de 18/18 est le logiciel Lab Small Office Seciruty 4 conçu par Kaspersky. Juste après, on retrouve 3 antivirus qui obtiennent chacun une note de 17.5 : Bitdefender Endpoint Security 6.2, Symantec Endpoint Protection 12.1 et Kaspersky Lab Endpoint Security 10. Lors du test, on a également constaté une grande amélioration du logiciel de Microsoft : Security Essentials et System Center Endpoint Protection qui obtiennent une note de 14.

Pour les antivirus destinés aux particuliers et les indépendants, ceux qui obtiennent la note de 18 sont Lab Internet Security 2016 de Kaspersky et Internet Security 2016 de Trend Micro. De son côté, Avast Free Antivirus 2016 se met en 10e position avec une note de 16.